CAUSERIES

♦ 16 novembre 2018. Première causerie 

Capture

Organisée sous l’égide de la Ville du Havre, de la Fabrique d’Aplemont, de plusieurs associations et de bénévoles, cette soirée de discussion autour de l’histoire des quartiers d’Aplemont et Frileuse participe de cette volonté de conserver la ou les mémoire(s) de quartier. La création d’un groupe de travail « Histoire » est envisagée afin de poursuivre cette démarche particulièrement bienvenue. L’idée étant que les jeunes de nos quartiers s’emparent aussi de cette histoire.

Une bonne quarantaine de personnes étaient présentes au 25 rue des Iris, annexe de la Fabrique d’Aplemont, pour une remontée dans le temps. 

Parmi les présents, Daniel GENTIL du Comité Robinson-Concorde, Jean-Charles LANGLOIS auteur de livres sur la vie dans les Cités provisoires (Cliquez ICI), Gérard LEMENAGER du Blog Aplemont-Photos (http://aplemontphoto.blogspot.com/), Gérard MASSELIN, lui aussi auteur local (Cliquez ICI) et bien d’autres …

Cette causerie a traité principalement des années 50 et de la vie dans le quartier d’Aplemont, ses commerçants, son foyer des jeunes,  ses fêtes, etc…

Michel LAURENT, anima la soirée après un rapide survol de la création des quartiers d’Aplemont et de Frileuse, rappelant l’antériorité de Frileuse (tout en n’oubliant pas qu’auparavant ce n’était que forêt et fermes avant d’en venir à ces maisons qui font encore le charme de nos quartiers.). Jean-Pierre LE GUYADER, comédien commençait par lire des extraits d’entretien tirés du livre « Aplemont au fil du temps » (Cliquez ICI), écrit par le Collectif du plateau et les interventions de la salle venaient compléter ou apporter de riches précisions sur le vécu de l’époque.

28 avril 2019. Deuxième causerie 

Capture

Une première causerie avait eu lieu en novembre dernier, une deuxième s’est tenue vendredi 26 avril de 18H à 20H, à La Fabrique d’Aplemont, rue des Iris, avec les mêmes initiateurs et les mêmes animateurs que pour la première causerie.
Le public était nombreux pour entendre le récit de l’histoire d’Aplemont mais aussi de Frileuse car comment séparer la géographie comme l’histoire de ces deux quartiers ? Et même pour certains, il est difficile de ne pas citer dans cette géographie : Graville-Sainte-Honorine. Puisque Frileuse–Aplemont faisaient alors partie de cette commune qui fut rattachée au Havre en 1919, pour en devenir un quartier à part entière. Sur la ville basse on a conservé que le nom Graville tandis que l’on disait alors familièrement pour Frileuse-Aplemont : le Haut-Graville. Les attaches fortes et anciennes avec Graville ont été oubliées avec le temps.

Une fois encore, à chaque récit de Michel LAURENT, une lecture d’un texte tiré du livre du Collectif du Plateau « Au fil du temps » était faite par Jean-Pierre LE GUYADER. Les présents sont nombreux à parler de leur propre expérience, de leur vécu, auxquels répondent d’autre participants. Si la première causerie était principalement axée sur les années 50, ici, la remontée dans le passé s’est faite depuis la création de la Cité Jardin dans les années 1920 jusqu’à nos jours, puisque le Vélodrome de Frileuse et le travail actuel effectué par Répro-Cité a été évoqué (nous en reparlerons).

Une nouvelle exposition était proposée aux participants. Celle-ci a vocation d’être permanente et il est même souhaitable qu’elle évolue avec les éléments que chacun pourra apporter.

Nos amis Jean-Charles LANGLOIS et Gérard MASSELIN, auteurs de livres sur le Havre (Cliquez ICI), ont opportunément profité de ce moment, à la fin de la causerie, pour rappeler le désir de nombreux havrais d’avoir un lieu de mémoire dédié à la Reconstruction et aux logements provisoires de la ville. A ce propos Jean-Charles LANGLOIS citera une ancienne épicerie aujourd’hui désaffectée rue Raoul ANCEL, en fait semble t-il, un bâtiment de type UK100 de la Reconstruction sur lequel la ville pourrait se pencher et réfléchir à cette création d’un musée de la mémoire havraise récente.

Un pot offert par la Fabrique d’Aplemont a clôturé cette soirée qui en annonce d’autres tout aussi intéressantes.

20190426_181411 (1)

Michel LAURENT à gauche et Jean-Pierre LE GUYADER à droite

20190426_180226

20190426_181214

Sur cette photo, nous distinguons Philippe MASSELIN de notre association Vie et Mémoire de l’Avenue DAL PIAZ, Jean-Charles LANGLOIS et Gérard MASSELIN, auteurs de livres sur le Havre, Gérard LEMENAGER du blog Havre Aplemont Photo, Claude NICOLAS du Comité de défense de la Cité Jardin.

♦ 10 juillet 2020. première des balades-mémoire

10 juillet, la première des balades/mémoire dans Frileuse/Aplemont s’est déroulée hier comme programmée par la Fabrique d’Aplemont. Un peu plus de vingt personnes se sont donc rassemblées près de la Motte féodale, à l’entrée de l’Avenue DAL PIAZ, ce qui faisait avec les intervenants pas loin de 25 personnes.

DP4

Malgré les bruits liés à la circulation (17H30/19H30), l’attention des participants ne s’est pas relâchée. Une bonne ambiance dans le groupe où nous pouvions apercevoir d’ex- habitants de cette Avenue DAL PIAZ.

L’histoire d’Aplemont est très riche et remonte à la Préhistoire, malheureusement, il ne reste que peu de traces et il fallait donc faire quelques efforts  « virtuels » pour appréhender tous les épisodes de cette histoire racontée par Michel LAURENT. De petits sketchs imaginés par Jean-Pierre LE GUYADER nous permettaient d’imaginer ce qu’il pouvait en être dans la réalité à chaque époque.

Sous un beau soleil, la déambulation pouvait commencer  (avec masque et distanciation obligatoire) …

Un compte-rendu peut être lu ICI, avec plusieurs photos

Ce compte-rendu a été effectué par Gérard LEMENAGER, créateur et animateur du site « Havre Aplemont Photo ». Vous pouvez accéder directement à ce compte-rendu en cliquant sur :

http://aplemontphoto.blogspot.com/2020/07/premiere-balade-estivale-dans-aplemont.html

♦15 juillet 2020. Deuxième balade-mémoire

CIRCUIT2

Pour lire un compte-rendu de la deuxième balade-mémoire, cliquez sur ce lien :
 
 
 
♦ 28 juillet 2020. Bel article dans la presse locale de ce jour.
img321
 
Pour une meilleure lecture de cet article, cliquez ICI
 
 

6 août 2020. Troisième balade-mémoire

Capture
 
 
♦ 24 septembre 2020. Causerie et Exposition à Aplemont
 
 
 

A4-Aplemont-causerie-22-09-retour-sur-les-3-balades

Ce mardi 22 septembre, c’était le temps de revenir sur les 3 balades organisées sur Aplemont. Cela se déroulait à l’annexe de la Fabrique d’Aplemont, 25 rue des iris, (pour ceux qui la fréquentaient, c’est l’ancienne bibliothèque d’Aplemont).

A 17h, commençait la visite de l’exposition avec possibilité de discuter avec les membres de l’équipe organisatrice. Parfois, des compléments d’informations étaient données par les visiteurs et c’est très bien.

Beaucoup de documents étaient présentés.

A 18h, la causerie pouvait commencer.  le retour sur les trois balades était fait en reprenant chronologiquement l’histoire de notre quartier. S’il ne reste pas ou peu de traces visibles, l’imagination de chacun pouvait suffire à remonter le temps et comprendre l’histoire d’Aplemont de la préhistoire à nos jours.  

La situation sanitaire liée au Covid 19 ne permettait pas de finir cette soirée par un pot de l’amitié où, souvent, les langues se délient et de nouveaux éléments viennent s’ajouter à vos connaissances historiques.

Malgré cela, c’est sur une note musicale que cette soirée s’est achevée. Jean-Pierre Le Guyader, intervenant lors des trois balades et des différentes causeries tenues ces dernières années, nous a fait partager son talent avec une chanson sur ce beau quartier d’Aplemont. Il est dommage que si peu de personnes se soient déplacées, vingt-cinq personnes étaient présentes. Il est vrai que cela se passait en milieu de semaine et que le stress causé par les contraintes sanitaires est très élevé mais quand même …

CAUS

caus3

CAUS2

CAUS4

♦ 18 septembre 2020.  Préparation de l’exposition. Quelques photos :

EXPO1

EXPO2

APLE

EXPO4

EXPO5

 
 
 
 
 

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close