FAMILLE MORELEC

soccer-305477_640 

⇒ Pour aller sur la page Football Club d’Aplemont de

Gilbert MORELLEC, cliquez sur l’image

Capture

Les N°8, N°11 et N°13 de l’avenue DAL PIAZ

MORELLEC1

Le_Matin_17_12_1936 (2)

MORELLEC2

MORELLEC3

Capture MORELLEC

Jean-Marie MORELLEC était à la tête d’une famille nombreuse. C’était courant à cette époque et il en avait été récompensé par le prix COGNACQ JAY, comme le montre l’article de presse, Il demeurait au 8 de l’avenue Dal Piaz. Son nom apparaît pour la première fois dans l’annuaire MICAUX de 1937. Pour rappel, on se doit de retrancher à l’année de parution des annuaires MICAUX une année pour avoir la date effective du recueil des données. Donc, en 1936, ils étaient déjà locataires du N° 8.

Disparu en 1945, sa femme, devenue veuve, a épousé en secondes noces Henri Lesueur, grutier. Ils sont restés au N° 8 de l’avenue Dal Piaz (Annuaire MICAUX de 1950). Ils habitaient donc le même « bloc » de maisons en briques rouges que les familles LEMIEUX (au N°6) et MASSELIN (au N° 4).

Sur les listings de recensement de 1968, on trouve une MORELLEC Jeannine, citée comme « amie » au N° 8 de l’avenue DAL PIAZ. Le Chef de ménage (C.M. Appellation officielle de ce recensement) donné est une LESUEUR Jeanne née LEMOINE.

Un L’HOSTIS A., navigateur (Annuaire MICAUX de 1950, L’HOSTIS Ambroise, chauffeur de chaudière), est nommé dans l’annuaire MICAUX de 1930 (pas encore de numérotation de maison). L’avenue ne compte alors, selon cet annuaire que 10 locataires. Le N° 11 apparaît dans l’annuaire MICAUX de 1932. Le N° 13 est attribué à un certain A. PORET, tourneur.

Dans l’annuaire suivant, plus de N° 13 mais un N° 15 attribué à ce même locataire.

Ambroise L’HOSTIS aurait été logé provisoirement au N°1 de l’avenue.

Dans l’annuaire MICAUX de 1955, plus de N° 11 mais un N° 13 avec pour locataire le fils de Jean-Marie et Jacqueline MORELLEC, Lionel MORELLEC, navigateur, qui avait repris, avec sa femme Jacqueline (née L’HOSTIS), la location de la maison des parents de Jacqueline. En 1997, la réhabilitation du quartier les conduira à être relogés rue des Géraniums (Aplemont).

L’annuaire MICAUX de 1966, fait réapparaître un N° 11 attribué à CERLAND Leonide, navigateur et toujours au N° 13, la famille de Lionel MORELLEC. En 1967, au N° 11, c’est Maurice CHEDORGE, le nouveau locataire selon l’annuaire MICAUX de 1967. Sans changement pour le N° 13.

Nouvelle numérotation en 1971 ? Louise CHEDORGE est signalé au N° 7 et les MORELLEC au N° 11 et il n’y a plus de N° 13 (Annuaire MICAUX de 1971).

Il faut savoir que la numérotation avait évoluée suite aux bombardements ayant détruit des habitations du côté impair de l’avenue. Des baraquements avaient été montés sur leur emplacement et ce, à titre provisoire. La reconstruction et les prévisions de constructions pouvant modifier l’attribution des numéros de rue.

Au N° 11, selon le recensement de 1968 (le N° 13 n’existe pas), habitaient Lionel et Jacqueline (née L’Hostis) MORELLEC. Ils ont eu les enfants suivants :

-Gilbert, né le 12 septembre 1948

-Patrick, né 25 septembre 1950 (décédé)

-Jacques, né le 1er décembre 1953 (décédé)

-Elise, née le 4 septembre 1955

-Martine, née le 17 septembre 1957

-Lydie, née le 24 mars 1961

-Régine, née le 14 septembre 1963 (décédée)

On peut s’apercevoir d’un certain décalage entre le recensement de 1968 et l’annuaire MICAUX de la même année. Le recensement étant certainement plus fiable que cet annuaire qui, s’il est une source de renseignements, est souvent surprenant dans son recueil de données.

Quelques photos de la famille MORELLEC

Photos envoyées par Gilbert MORELLEC

1922 mariage Ambroise1922 , mariage d’Ambroise L’HOSTIS et Marie Yvonne BESCOND

Ploujean (Finistère)

LH.Livret Ambroise et Marie Yvonne

Livret de mariage d’Ambroise L’HOSTIS et Marie Yvonne BESCOND

Comme pour beaucoup de bretons venus grossir les rangs des marins de la Compagnie Générale Transatlantique, le retour en terre natale n’était pas chose aisée. On pouvait utiliser une motrice via Rouen,  Alençon, pour rejoindre Morlaix en Bretagne.
Un véritable périple, surtout avec les correspondances alors quand la Transat a envisagé d’installer les membres d’équipages et autres personnels sur Aplemont, ça du être un soulagement pour les extérieurs à la région havraise.

Ce dont a pu bénéficier Ambroise L’HOSTIS

Image1.png

Extrait du livret militaire d’Ambroise L’HOSTIS

Image31934, Jean L’HOSTIS en communiant dans le verger du foyer de la Transat

Image4

Jean, le même jour, avec ses parents et des membres de la famille

Image2

1938, Communion de Jacqueline L’HOSTIS.  Jean Marie Bescond à droite sur la photo

Marie-Yvonne L’HOSTIS devant le volet de la maison

Capture

1947 Yves marin_retouchée

1947, Yves en marin, Jacqueline, Marie Yvonne et Ambroise L’HOSTIS

1949 Baptème baraquement

1949, baptême de Gilbert MORELLEC et les grands-parents L’HOSTIS (Ambroise et Marie Yvonne). Derrière le baraquement BRUN au N° 9 Bis

Image1

1949, baptême de Gilbert MORELLEC. Derrière lui, on peut distinguer le baraquement de la famille LELIEVRE (au coin de la rue des Merles) et la grande maison de briques rouges est celle des ADELINE

groupe Copains (1)

therese (4)

groupe d'amis (1)

1944 famille MORELLEC

Jean-Marie MORELLEC, son épouse, la tante Denise, Jeannine dans les bras de son frère Lionel

la maison

Patrick et Gilbert MORELLEC. Derrière, la maison BRUN/CERLAND

1952 Didier

1952, N°11 de l’avenue DAL PIAZ, Didier, petit frère de Gilbert MORELLEC

avec sa grand-Mère

1953 Gilbert Watrelos Chedorge (1)

Gilbert MORELLEC entre ses copains Gilbert WATRELOS et CHEDORGE

Communion lydie

1961, Communion de Lydie à Châtenay-Malabry, banlieue sud de Paris
Au dessus d’elle son beau frère André GHYSELAIN, marié à Monique BRUN, originaire du Havre et qui ont demeurés au N° 9 dans le baraquement. « Un deux pièces » et au N° 9 bis les BRUN/CERLAND
Avant eux René MORELLEC y était installé avec Marie Louise (la dame au fond aux cheveux noirs), qui a été veuve très vite et qui a convolé ensuite avec Claude LEMIEUX 

Gilbert, en bas à gauche

Réunion au 11

 Octobre 1963, Régine (bébé) dans les bras de Mme MORELLEC

Au N° 11 de l’avenue

1968 Régine elise (1)

1968, Elise MORELLEC et devant elle, sa soeur Régine

Image1

1969, communion de Martine MORELLEC

Les enfants MORELLEC

Au premier rang : Martine, Lydie, Elise et Régine.

Derrière, les garçons : Patrick, Jacques et Gilbert

1983 balade moto_Maison_N°11_retouchée

1983, balade en moto. Derrière la maison de Gilbert au N° 11 de l’avenue

Aujourd’hui, le N° 11 est devenu le N° 13

(la plaque N° 11 figure encore sur la maison)

70 ans Marie (1)

Yolande MORELLEC, Marie Agnès MORELLEC,, Jacqueline MORELLEC (Née L’HOSTIS) mère de Gilbert, une amie et Josiane MORELLEC (Née VAL) l’épouse de Gilbert

9

Dernière précision de Gilbert MORELLEC : cette photo portant encore une plaque de rue émaillée « avenue DAL PIAZ », représente la maison où habitait sa belle-soeur Annick TOUTAIN, mariée avec Lionel VAL, frère de Josiane, sa femme 

Quelques photos données par Jean-Charles LANGLOIS

Emilienne [1600x1200]

Emilienne  PERSEVALLE dite « Mimi » soeur d’André

therese son fiance [1600x1200]

Thérèse MORELLEC et André PERSEVALLE

20200221_171814

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close